Le Garde-mots

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 16 janvier 2012

Craquegnon

Maroilles
Ancien nom du fromage créé en 960 par les moines de l'Abbaye de Maroilles (Nord). Tout paysan qui possédait au moins une vache devait  à l'époque, transformer son lait à partir de la Saint-Jean (24 juin) et remettre le fromage affiné à l’Abbaye cent jours plus tard, à la St Rémy (1er octobre), en paiement de la dîme. Le craquegnon était très apprécié de Charles-Quint et de plusieurs rois de France, dont Henri IV.

Ce fromage au lait entier, à pâte molle, et qui a « du corps », s’appelle aujourd’hui maroilles (ce nom est une antonomase). Le film Bienvenue chez les Ch'tis l'a rendu populaire au même titre que les orgues de Bergues.

*

Merci au dessinateur Ydel pour cette illustration. Pour afficher l'ensemble de ses contributions au Garde-mots cliquez sur l'image. Bientôt on ne dira plus "un dessin d'humour" mais "un Ydel".

lundi 1 août 2011

Penseur de l'au-delà

Jetons l'histoire
La
littérature

La géométrie
Avec l’eau de l’éternité

Ajoutons
Pour faire bonne impression
Un mot
Nos espoirs
L'imprévu

Refermons le livre en silence
Pour ne pas attiser la vie

vendredi 29 juillet 2011

Idéologie

Se dit d'une doctrine qui cherche à influencer le comportement individuel ou collectif. Du grec idea, forme concevable par la pensée et logos, discours.

Lire la suite...

vendredi 1 avril 2011

Poisson d'avril

*

vendredi 11 mars 2011

Malcontent

Mot vieilli. Se dit de quelqu'un qui n'est pas content, qui est déçu, n’a pas obtenu le résultat qu’il attendait. Étymologie : mot forgé à partir de mal et de content. On peut aussi écrire mal-content.

À la fin du XVIe siècle on désignait sous le nom de Conjuration des malcontents un parti opposé à la politique d’Henri III. Il était composé de catholiques modérés réprouvant la Saint-Barthélémy (1572) et de protestants. Son chef était le duc d'Alençon. Ses membres portaient les cheveux presque ras. Il en est resté l’expression coiffure à la mal content que l’on trouve encore chez Flaubert.

Synonymes et mots voisins : acariâtre, à cran, agacé, aigri, bougon, chagrin, choqué, contrarié, courroucé, crispé, déçu, dépité, désolé, énervé, ennuyé, exaspéré, fâché, furibond, furieux, grincheux, grognon, hargneux, insatisfait, irrité, maussade, mécontent, morose, rembruni, renfrogné, ronchon, soucieux. Antonymes : comblé, content, satisfait.

Lire la suite...

lundi 26 avril 2010

Ardent

Qui brûle, qui est en feu. Du latin ardens, brûlant. Au sens figuré : qui ressemble au feu (en parlant d’une couleur) ; qui cause une sensation de brûlure (en parlant d’une douleur) ; brûlant, passionné, fougueux (en parlant d'un sentiment).

Lire la suite...

lundi 1 février 2010

Hagiographie

Récit édifiant de la vie des saints. Ce genre littéraire s’attache à célébrer leurs vertus,  les miracles qu’ils ont accompli et leur martyre. Au figuré : biographie très élogieuse d'une personne, historiographie non critique. Du grec hagios, saint et graphein, écrire.  Synonymes et mots voisins : apologie (discours de défense d'une personne), biographie, célébration,  culte, dithyrambe, éloge, glorification, hagiologie (étude de la sainteté), historiographie, légende, louange, magnification,  martyrologe, ménologe, panégyrique, vie de saint.

Lire la suite...

lundi 14 septembre 2009

Spigélie

La spigélie, ou brinvillière, est une plante originaire des Antilles et de l'Amérique du Sud. Ses fleurs sont rouges en dehors, blanchâtres en dedans. Leur odeur est fétide et a un pouvoir somnifère. Les médecins l’utilisaient autrefois pour tuer les vers, d’où son nom savant de Spigelia anthelminthica, mais la pratique a été abandonnée car la spigéline qu'elle contient a une action convulsivante. Le nom de spigélie rappelle le souvenir d'un vieux botaniste, né en 1578 à Bruxelles, Adrien van den Spieghel, dit Spigelius.

Dessin d'Ydel

Merci à Ydel pour son dessin original.
Pour afficher l'ensemble de ses contributions mensuelles au Garde-mots cliquez sur l'image.

Lire la suite...

vendredi 27 mars 2009

Candaulisme

Forme particulière de voyeurisme qui consiste à regarder son ou sa partenaire avoir des relations sexuelles avec une autre personne, sans intervenir dans la scène, ni avoir de contact physique avec eux. Cette pratique ne doit pas être confondue avec l'échangisme ni avec le clédalisme.

Lire la suite...

vendredi 13 mars 2009

Barodet

Recueil publié au début de chaque législature et qui rassemble les textes des programmes et engagements électoraux des députés qui viennent d’être élus.


Caricature de Barodet
Le terme est une antonomase. Il dérive du nom du député Désiré Barodet (1823-1906), qui fit adopter ce recueil le 6 septembre 1881. Il fut instituteur en 1848-49 puis révoqué à cause des ses convictions républicaines. Il exerça ensuite divers métiers, comme employé de  commerce ou agent d’assurances. Le 4 septembre 1870, il fut de ceux qui proclamèrent la République à l’Hôtel de ville de Lyon. Par la suite il devint maire de Lyon (1872), puis représentant à l’Assemblée nationale (1873-1876), député radical de la Seine (1876-1896), sénateur de la Seine (1896-1900). En janvier 1900, l’une de ses dernières propositions de loi, non retenue, portait sur l’abolition de la peine de mort, afin « d’inaugurer le XXe siècle par un grand acte d’humanité et de civilisation ».

Lire la suite...

- page 1 de 2