Ce mot est une métaphore de l'inconscient collectif de Jung et de certaines assemblées ésotériques.

[Retrouvez ce billet dans L'Almanach 2009 du Garde-mots]