Le terme est repris par Saint-John Perse dans Exil :
Toute pierre lavée des signes de voirie, toute feuille lavée des signes de latrie, nous te lirons enfin, terre abluée des encres du copiste...

[Abluer : Laver à fond. Du latin abluere, enlever en lavant.]