Madame Denis
François Marie Arouet, dit Voltaire, perd sa mère à l’âge de sept ans (1701). Il est élevé par sa sœur aînée, Catherine, dont l’une des filles, Marie-Louise, devient sa nièce préférée. Celle-ci se marie avec Nicolas Charles Denis en 1737. Déçu par cette union, Voltaire refuse d'assister au mariage et s’éloigne un temps de sa nièce. En 1744 elle perd son mari et leurs liens se resserrent à un tel  point qu’elle devient sa maîtresse et sa gouvernante. Leurs relations seront d’autant plus épisodiques que Voltaire ne peut oublier Émilie du Châtelet, et que Marie-Louise ne lui cache pas ses relations avec d'aimables jeunes gens. « Maman Denis » est le dernier mot que prononce Voltaire en mourant, le 30 mai 1778.