Le Garde-mots

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Thérapeutique

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 30 septembre 2012

Grabadin

Recueil de préparations médicales d’origine arabe. Du persan agrabadhin, codex médical. Mots voisins : antidotaire (recueil de préparations composées de plusieurs médicaments), codex (recueil officiel de formules de drogues et médicaments autorisés), dispensaire (synonyme ancien de pharmacopée), formulaire (recueil de formules destinées à la prescription médicale), herbier (recueil des simples et de leurs vertus curatives), matière médicale (étude de l'ensemble des matières premières à usage médical), pharmacopée (recueil des spécifications nécessaires à la préparation des médicaments), réceptaire (recueil de formules ou « recettes » à usage thérapeutique).

Lire la suite...

lundi 26 janvier 2009

Ergotisme

Au Moyen Âge l'ergotisme touchait des milliers de personnes. Cette maladie se traduisait par des crampes, une perte de la sensibilité des extrémités (en particulier du bout des doigts), de la gangrène, des convulsions, des hallucinations. Les victimes éprouvaient des sensations de brûlure, d'où les noms populaires de feu Saint-Antoine (par allusion aux tentatives du Diable d'entraîner saint Antoine en enfer), feu sacré, mal des ardents (du latin ardere, être en feu, brûler). Le noircissement des membres et les brûlures étaient censés punir les personnes atteintes à cause des péchés qu’elles avaient commis et préfigurer l'enfer. Les Antonins les recueillaient dans leurs monastères.

Les épidémies étaient dues à un champignon, Claviceps purpurea, qui se développe, pendant les années pluvieuses, sur les fleurs de seigle et autres céréales. Il forme des filaments qui s’agglomèrent en un tissu dense recouvert d’une écorce violacée visible à l'œil nu. L’ensemble a une forme allongée et recourbée comme l’ergot du coq, d'où le nom vernaculaire d'ergot de seigle. L'affection se produisait quand les gens consommaient du pain "ergoté", c'est-à-dire non débarrassé du parasite.

On sait actuellement que le produit contracte les fibres musculaires, en particulier celles des artères, ce qui explique aussi bien sa toxicité que ses possibilités thérapeutiques. Les sages-femmes l'utilisaient à faible dose pour accélérer les accouchements et arrêter les pertes de sang. Elles l’employèrent d’abord secrètement, puis finirent par révéler son existence aux médecins à la fin du XVIIIe siècle.

De nos jours la farine est très contrôlée et il n'y a pas lieu de craindre le retour d’une telle épidémie. On a parlé pour la dernière fois en France de l'ergot de seigle en août 1951. A l'époque un boulanger de Pont-Saint-Esprit (Gard) fut accusé d'avoir empoisonné 250 personnes et provoqué 6 décès. Les journaux affirmaient qu'il s'agissait d'un retour de l'ergotisme. Les médecins finirent par comprendre qu'un composé mercuriel avait été utilisé pour désinfecter les grains de blé.

Lire la suite...

vendredi 14 septembre 2007

Simples

Plantes utilisées empiriquement pour l’usage médicinal telles qu'elles sont fournies par la nature.


Mots voisins

Apozème. Mot vieilli. Décoction de plantes, à laquelle on ajoutait divers médicaments.

Aromathérapie. Branche de la phytothérapie qui utilise les huiles essentielles extraites des plantes par distillation.

Botanique. Science de l'étude des végétaux.

Décoction. Méthode d'extraction des principes actifs d'une plante par ébullition.

Drogue. Dans le domaine de la pharmacie, matière première naturelle utilisée pour la préparation des médicaments à base de plantes.

Ethnobotanique : science qui étudie les relations de l'Homme et des plantes, en particulier sur le plan culturel.
 
Flore. Ensemble des végétaux qui croissent de façon naturelle dans un pays ou une région.

Herbe, herbe médicinale. Plante employée à titre de médicament.

Herbier. Collection de plantes séchées, destinées à l'étude de la botanique et conservées entre des feuilles de papier.  

Herboristerie. Magasin dans lequel on vend des plantes médicinales. En France, le diplôme d’herboriste a été supprimé par la loi du 11 septembre 1941. Seuls les pharmaciens ont le droit de vendre des plantes présentées comme ayant des propriétés thérapeutiques.

Infusion. Préparation médicamenteuse qui consiste à verser et à laisser refroidir un liquide bouillant sur une plante dont on veut extraire les principes médicamenteux.

Jardin des simples. Jardin où l’on rassemble des plantes utiles tant pour se nourrir que pour se soigner.

Paléobotanique : branche de la paléontologie
qui cherche à retracer, grâce à l'étude des fossiles de végétaux, les grandes étapes de l'évolution du règne végétal.

Phytobiologie. Biologie des plantes.

Phytologie. Synonyme de botanique.

Phytopharmacie. Ensemble des substances utilisées pour traiter les plantes (pesticides, fongicides, herbicides, insecticides, etc.).

Phytothérapie. Traitement des maladies par les plantes.

Plante. Nom général qui désigne un être vivant appartenant au règne végétal.

Plante médicinale. Plante qui possède une activité pharmacologique pouvant conduire à une application thérapeutique.

Tisane. Boisson obtenue par macération, infusion ou décoction dans l'eau de plantes et ayant des vertus médicinales.

Voulez-vous une liste de simples ?

Lire la suite...

dimanche 29 mai 2005

Gélothérapie


Thérapeutique par le rire.

Lire la suite...