Enthousiasme

Fureur divine avec agitation désordonnée qui, dans l'Antiquité, saisissait les interprètes des dieux. Exemple : la Pythie rendait les oracles à Delphes assise au-dessus d'une crevasse d’où s’échappaient des vapeurs imprégnées de l’esprit d’Apollon. Elle proférait des paroles incohérentes auxquelles les prêtres donnaient, à l'usage des pèlerins, un sens prophétique.

Par extension, exaltation provoquée par le sentiment d’être possédé par le divin, comme le rappelle l'étymologie : du grec enthousiasmos, transport divin, lui-même dérivé de en, dans et theos, dieu. De nos jours le mot désigne l’émotion intense qui se manifeste par des signes d'admiration débordante à propos de quelqu'un ou de quelque chose, et qui pousse à agir avec joie.