Le Garde-mots

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 26 avril 2010

Ardent

Qui brûle, qui est en feu. Du latin ardens, brûlant. Au sens figuré : qui ressemble au feu (en parlant d’une couleur) ; qui cause une sensation de brûlure (en parlant d’une douleur) ; brûlant, passionné, fougueux (en parlant d'un sentiment).

Lire la suite...

vendredi 21 août 2009

Pyrogène

Pyrog


Accessoire de fumeur, à la fois utilitaire et décoratif, de forme et d'ornementation variées, destiné à recevoir des allumettes et muni d'un frottoir. Synonyme : pyrophore. Il y en avait sur toutes les tables de café à la Belle-Époque. Nombre d’entre eux vantaient les mérites, qu'on sait aujourd'hui bien frelatés, de l’absinthe. Certains pyrogènes étaient dotés d'une sonnette pour appeler le garçon. Il en existait également (sans publicité) pour l’usage privé. Du grec, pyros, feu et genesis, origine.

Lire la suite...

vendredi 17 mars 2006

Relaps


Terme de droit canon. Se dit de quelqu’un qui retombe dans l’hérésie après en avoir fait l'abjuration publique. Du latin relapsus, retombé.

Savez-vous qui est la plus célèbre des relapses ?

Lire la suite...

mercredi 7 décembre 2005

Décaler


Dans le jargon des sapeurs-pompiers : partir en intervention. A l'époque des premiers véhicules à moteur, les pompiers garaient leurs engins en marche arrière sur une rampe et les retenaient en se servant d'une cale. Quand ils étaient appelés sur le lieu d'un sinistre, ils n'avaient plus qu'à enlever la cale — à décaler — pour donner de l'élan à leur véhicule et démarrer ainsi le moteur sans manivelle.

Lire la suite...

vendredi 14 octobre 2005

Géhenne

Gargouille
Terme biblique désignant l'enfer, représenté comme un feu éternel. Par extension, il se dit d'un endroit où l'on a beaucoup à souffrir et où l'on risque la destruction totale. Au XVIe siècle il désignait la torture infligée aux criminels. Étymologie: de l'hébreu géy-hinnom, vallée de Hinnom, située au sud de Jérusalem, tristement célèbre par les sacrifices d'enfants (par le feu) que les idolâtres y avaient pratiqués en l'honneur du dieu Moloch. Pour les juifs de l'époque biblique elle était l'emblème de l'enfer.
[mot suggéré par adrien]